Les Nouveautés de Trinity

➜ Réorganisation du Forum !
Changement général du forum. Contexte, Règlements, l'équipe d'administrative etc... tout est entrain d'être refait pour un nouveau départ.
➜ Thème 5: Le Renouveau
Naruto: Shin Bajon
Bienvenue !!


Oh un nouveau ... Nous te souhaitons la bienvenue étranger mais sache que tu va entrer dans un monde nouveau et oui un monde ninja comme tu ne la jamais vue.
Haine tu connaitra vengeance tu apercevra et bien-sur amitié tu détruira ou pas =)

Cependant... sauras-tu te faire une place dans cette jungle... et faire connaître ton nom en dépit des dangers qui s'en suivront...? Héhé, je te laisse le décider par toi-même...

Retiens ceci de ma part... Ici, un ninja sans passé est plus pauvre qu'un ninja sans avenir...




Partagez | 
  Kakashi Hatake 火Le ninja copieur Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


Invité


MessageSujet: Kakashi Hatake 火Le ninja copieur    Mar 22 Oct - 20:20

Copyright Arrogant Mischief
KAKASHI HATAKE

« Ce n'est qu'une fois qu'on a perdu les choses qu'on se rend compte de leur importance. »


۞ NOM : Hatake
۞ PRÉNOM(S) : Kakashi
۞ SURNOM : Le ninja copieur
۞ AGE : 31 ans
۞ SEXE : Masculin
۞ VILLAGE : Konoha
۞ ORGANISATION : -
۞ RANG SOUHAITER : Juunin
۞ NINDO : Dans le monde des ninjas, ceux qui ne respectent pas les règles ne valent pas grand chose, mais ceux qui abandonnent leurs compagnons sont des moins que rien.


۞ AVATAR : Kakashi Hatake
۞ NIVEAU RP : Je suis quelqu'un d'assez actif côté rp, surtout quand je suis en feu!  Razz  Je répond en général dans la semaine suivant le dernier post, mais il peut arriver que je tarde un peu (à cause des études).  J'écris généralement plusieurs dizaines de lignes par message, mais ne vous sentez surtout pas obligé d'en faire autant!  Razz

PSYCHOLOGICAL CONFESSIONS

APATHIQUE C'est ainsi que me décrirait quelqu'un qui me parcourt d'un rapide coup d'oeil.  Effectivement, c'est l'image que je projette à première vue.  Mais ne confondez surtout pas cette image avec ma réelle personnalité.  Ce côté désintéressé et plat créé par mon regard vide et mon ton sans émotion est uniquement une façade qui me permet d'être régulièrement sous-estimé par mes adversaires, ce qui me donne une longueur d'avance lors des combats.  Que ce soit avec de réels adversaires ou bien avec mon éternel rival, Guy, cela a toujours m'accorde presque toujours un avantage décisif.  Dans d'autres cas, cela fait bouillir l'opposant qui perd ainsi de sa vigilance et de sa capacité de raisonnement.

EMPATHIQUE Ça, c'est pour ceux qui me connaissent davantage.  Que ce soit envers mes élèves ou bien envers ceux qui me sont chers, je me rends toujours disponible pour les écouter, les supporter et leur donner des conseils lorsque le moment s'y prête.  L'esprit d'équipe et la solidarité sont pour moi les plus grands atouts de l'homme.  Je n'ai pas toujours pensé de cette façon, mais je dois ce changment radical à Obito dont le nom demeurera à jamais gravé sur mon âme en plus de sur la pierre commémorative du village.  Sans lui, jamais je n'aurais connu l'empathie comme elle imprègne chacune de mes actions aujourd'hui.

DÉVOUÉ/FIDÈLE Ce trait me vient d'abord de mon père, un ninja de Konoha connu au-delà des frontières du village pour sa dévotion au pays du Feu.  Durant toute mon enfance, je me suis promis d'être comme lui, de donner ma vie au village.  Lorsqu'il mourrut dans le déshonneur, ma dévotion fut dirigée aux règles qui régissent les ninja puisque ce sont le non-respect de ces dernières qui le poussèrent au suicide.  Les appliquants à la lettre près, je n'ai pas réalisé que je me dévouais plus aux rouleaux de papiers imprimés qu'à mes coéquipiers de mission.  C'est encore une fois Obito qui m'ouvrit les yeux, me poussant à dévier du règlement pour me dévouer à lui, à Rin, à Minato sensei, aux ninjas et aux habitants de mon village.  C'est après tout pour eux que j'étais devenu shinobi au départ, non?  Depuis ce temps, je suis prêt à tout pour mon équipe, mes amis, mes collègues, mon village, mon pays.  Prêt à tout pour les protéger.

SÉRIEUX Je prend mon rôle de ninja d'élite et de chef d'équipe avec le plus grand sérieux.  J'ai la vie de jeunes ninja entre mes mains ainsi que celles de mes unités lors de missions.  La vie d'un ninja est loin d'être un jeu, encore moins une partie de plaisir.  Mon rôle est de protéger les miens, coûte que coûte, que cela corresponde aux règles ou non.  Aujourd'hui, avec la maturité de l'âge et de l'expérience, je peux affirmer que mon père était un grand ninja.  Je vois chaque mission comme un risque de perdre des équipiers, des amis, des proches et je prend à coeur la responsabilité des les protéger en cas d'imprévus.  Et cela, peu importe le prix.

DÉCONTRACTÉ Malgré les nombreux risques et dangers qu'impliquent la vie d'un ninja, il faut savoir être optimiste et tirer le meilleur de toutes les situations.  Parce qu'au final, on ne sait jamais quand la vie nous quittera.  Quoi de mieux que d'arriver un peu en retard à l'entraînement de ses élèves pour rigoler un peu?  Ou bien s'adonner à la lecture de bouquins de pur batifolage?  Ou bien de s'adonner à des compétitions les plus farfelues les unes que les autres avec son rival?  Être décontracté signifie aussi de rassurer ses proches d'un sourire apaisantlorsque les choses ne vont pas pour le mieux.  Bref, tout est dans l'attitude et dans les ondes que l'on projette.  Parfois, un rien peut motiver les troupes à foncer remporter la bataille.

PROTECTEUR Cela a probablement dû transparaître dans mes autres traits de personnalité, mais je suis quelqu'un d'extrêmement protecteur.  Pour un élève, un ami, un allié, un compagnon d'arme, un villageois de Konoha, un individu en détresse ou innocent, je suis prêt à le défendre et à le protéger d'un individu mal intentionné.  C'est encore grâce à Obito que j'accorde la plus grande importance à la vie des gens de mon entourage, de mes compagnons d'arme.  Même si cela va contre les règles, je n'hésiterais pas un seul instant à tout laisser tomber pour aller les protéger.  J'ai trop perdu d'amis par ignorance dans le passé que je refuse d'en perdre un seul de plus.  Pas sans qu'on me passe d'abord sur le corps.

OUVERT Associé à mon attitude décontractée, mon ouverture d'esprit me rend facile d'approche pour quiconque voyant au-delà de l'apathie que je projette initialement.  Il n'y a jamais de question ni d'idées complètement stupides... enfin...  oui, c'est bien ça!  Je n'ai pas de préjugés et ma patience fait qu'il n'est pas difficile de s'ouvrir à moi sur un peu toutes les facettes.  Après avoir enseigner à Naruto, je doute qui quiconque parviendra à me rendre à bout de patience!  Je ne fus toutefois pas toujours aussi ouvert, étant autrefois encore plus borné que Naruto, mais j'ai bien changé depuis cette époque.

STORYLINE OF THE CHARACTER

Pendant la première partie mon enfance, j'eus l'honneur et le mérite incroyable d'être élevé par nul autre que le Croc Blanc de Konoha, alias Sakumo Hatake.  Mon père étant un véritable génie, sa puissance dépassait même celle des ninja de la légende, selon les dires.  Mais moi, je n'avais pas besoin de ces rumeurs.  Je suivais mon père à la trace et je rêvais d'avoir un destin aussi glorieux que le sien. Tout commençait bien d'ailleurs puisque je devins Genin à l'âge de cinq ans.  Or, ce rêve qui était le mien ne dura pas très longtemps.  Mon père et le nom de notre famille sombrèrent dans le déshonneur lorsqu'il décida, au cours de cette mission capitale dont il sacrifia la réussite, de secourir ses équipiers, allant ainsi à l'encontre d'une règle primordiale du code des ninja. L'échec de cette mission apportant de grandes pertes au pays entier, mon père fut rejeté par les villageois et même par ses camarades ninja, ce qui le poussa à mettre volontairement fin à ses jours.  Ce suicide me bouleversa profondément et c'est pour me débarasser du déshonneur laissé en héritage que je me mis en tête de suivre toutes les règles du code des ninja à la lettre, sans jamais en déroger, peu importe la situation.  Tout cela pour rehausser le nom de ma famille, mais surtout pour éviter de vivre la même honte que lui.  Avec du recul, je peux aujourd'hui voir que cette obsession m'avait rendu froid, distant et désagréable pour mon entourage, ce qui incluait mon sensei, le futur quatrième Hokage en personne, et mes deux coéquipiers, Obito et Rin.

C'est lorsque je deviens Jûnin à treize ans que mon sensei me confia une mission primordiale, alors que la troisième guerre shinobi faisait rage.  J'étais à la tête de mon équipe composée d'Obito et de Rin.  Je me devais donc de les diriger au succès de notre mission, soit la destruction du pont Kannabi utilisé par les ninja D'Iwa pour envahir Kusa.  Mais les choses ne se déroulèrent pas comme prévu.  Rin fut capturée et je pris la décision de l'abandonner pour poursuivre la mission, comme la règle le dictait.  Habité d'un étrange malaise, je réalisais bien vite que je me trouvais dans la même situation que mon père autrefois.  La différence était que j'avais choisi l'autre chemin.  Mais Obito était d'avis contraire, me dévoilant quelques phrases que je n'oublierais jamais: "Dans le monde des ninjas, ceux qui désobéissent aux ordres ne valent pas grand chose.  Mais ceux qui abandonnent leurs amis sont des moins que rien".  Ce sont ces deux phrases ainsi que le fait qu'Obito considérait mon père comme un héros qui me fit réfléchir, alors que je poursuivais mon chemin seul vers le pont Kannabi.  Il ne me prit pas beaucoup de temps pour comprendre que le Uchiha avait raison.  Que malgré sa peur du combat, il savait quelles étaient les vraies valeurs des shinobi de Konoha.  Sans plus attendre, je rebroussais chemin et le rejoingnis tout juste à temps pour le protéger d'un des ravisseurs de Rin.  Malgré tout, mon hésitation avait donné le temps à nos ennemis de plonger Rin dans un puissant Genjutsu dans le but de la faire parler de notre mission.  C'est en protégeant Obito d'une offensive imprévue de l'ennmie que je fus sévèrement blessé à l'oeil gauche, le rendant complètement aveugle.  Mon champs de vision considérablement réduit, ce fut Obito qui me protégea d'une ennemi arrivant dans mon angle mort tout en éveillant finalement ses fameux sharingans.  Lui qui attendait depuis si longtemps, vous auriez dû voir le regard et les traits sur son visage.  Le Obito Uchiha appeuré que j'avais toujours connu n'était plus.  

En travaillant ensemble tous les deux, nous sommes arrivés à secourir Rin, mais nous étions tombés dans le piège de l'ennemi qui fit écrouler la caverne dans laquelle il nous avait attiré.  Ne m'étant pas encore adapté à mon nouvel handicap, je ne vis pas une pierre qui frappa directement ma blessure, me faisant écrouler au sol.  Sans hésiter, Obito se précipita vers moi et me propulsa en dehors de la trajectoire d'une pierre, se faisant lui-même écraser par elle. C'est lorsque je retrouvais mes esprits, quelques minutes plus tard, que je pris conscience de la situation.  Le poids immense de la culpabilité m'envahit d'un seul coup.  C'était encore plus lourd que cette pierre qui condamnait mon nouvel ami.  Se sachant mourrant, Obito m'offrit son sharingan gauche en guise de cadeau pour ma promotion de Jûnin.  Grâce au ninjutsu médical de Rin, il savait que sa pupille pouvait remplacer l'oeil que j'avais perdu plus tôt pour lui porter secours.  J'aurais donné n'importe quoi pour changer le cours de cette partie de l'histoire, mais j'étais totalement impuissant, réduit au sort que mon acharnement pour les règlements me faisait subir.  Rin compléta le transfert, les larmes aux yeux.  Lorsque j'ouvris mon nouvel oeil gauche pour la première fois, tout était tranformé.  Je pouvais discerner les flux de chakra en plus de percevoir chacun des mouvements se trouvant dans mon champs de vision dans les moindre détails.  Mais tout cela m'importait peu, ça m'était bien égal, en fait.  Mon ami était en train de mourrir sous mes yeux et je ne pouvais rien faire.  Rin et moi n'eurent toutefois pas le temps de nous appitoyer bien longtemps sur notre sort.  L'ennemi menaçait toujours.  Me laissant aller aux larmes, je confrontais cet adversaire, le feu dans l'âme, et le vaincu facilement, pouvant prévoir ses attaques.  Toutefois, ce dernier lança un dernier sort: il fit écrouler davantage la caverne.  Rin désirant rester à ses côtés, Obito finit par la convaincre de le laisser pour s'enfuir.  C'est à contrecoeur que nous avons abandonné notre partenaire dans cette grotte, ce jour-là.  À ce moment, je n'avais plus la tête à combattre, mais j'avais promis une chose à mon coéquipier: protéger Rin à jamais.  C'est pourquoi je lui ordonnais de fuir pendant que j'occupais les renforts qui arrivaient en grand nombre.  Rin s'y opposa, mais, rongée par la peine, elle finit par partir.  J'étais toujours prêt à combattre, mais devant tant de shinobis, l'épuisement physique et émotionnel me laissa à leur merci.  Je les retins le plus longtemps possible, mais je finis par succomber, tombant dans une noirceur dont je ne pensais plus ressortir.

À ma grande surprise, je pu ouvrir les yeux à nouveau, sur un magnifique ciel étoilé, en plus.  Rin était saine et sauve à regarder ces joyaux naturels du ciel.  C'était Minato sensei qui nous avait secourus de justesse grâce à son kunay en ma possession qui lui avait servi de balise dimensionnelle pour sa fameuse technique de déplacement spatiotemporel.  Malgré l'immense perte pour notre équipe, la mission fut complétée et le village s'en trouva grandement avantagé.  Depuis ce jour, le nom d'Obito Uchiha fut gravé sur la stèle des morts au combat de Konoha alors que le mien se répandit à travers les pays comme étant l'homme au sharingan.  En reconnaissance de mon ancien ami et pour ce qu'il m'avait appris, je laissais tomber mon acharnement pour le règlement, mettant comme première valeur d'un shinobi le travail d'équipe.  Tout comme le faisait Obito autrefois, j'arrive régulièrement en retard pour des excuses bidons.  Mais ces retards sont en fait attribué à mes nombreuses méditations auprès de cette stèle et d'une pierre tombale qui se rajouta malheureusement au lot.

Peu après le retour de mon équipe à Konoha, un remplaçant d'Obito nous fut assigné.  Il était impossible pour une équipe incomplète de repartir en mission en temps de guerre, même si notre sensei était le plus puissant ninja du village de l'époque.  C'est pourquoi Gaï Maïto intégra notre équipe.  Je n'étais pas vraiment en faveur de l'idée, surtout que le nouveau était vraiment ringuard dans sa tenue serrée et avec son trop plein d'énergie, mais une confiance et une dynamique incroyable s'installa tranquillement entre lui et moi.

Toujours durant la guerre, ma loyauté envers la promesse faite à Obito fut rudement mise à l'épreuve lorsque Rin fut enlevée par des ninja du village caché de Kiri.  Sans hésiter un seul instant, je partis à sa rescousse, laissant tout tomber derrière moi.  Je parvins finalement à l'arracher aux griffes de ses ravisseurs, un peu trop facilement même.  Mais j'étais arrivé trop tard: Rin avait maintenant en elle le démon à deux queues.  C'est sur le chemin du retour que nous avons tous les deux le plan du village caché du brouillard: sceller le démon dans un shinobi de Konoha pour ensuite libérer la bête au coeur même du village, le détruisant ainsi de l'intérieur.  Comme toute grande âme qu'elle était, Rin me supplia de mettre fin à ses jours.  C'était pour le bien de tout le village, me disait-elle.  Mais j'avais fait une promesse et jamais je n'allais la briser.  Mais Rin était décidée.  Lorsque nous fûmes attaqués par un ANBU de Kiri, Rin se jeta devant moi alors que j'utilisais les mille oiseaux contre l'adversaire.  Incapable de retenir mon coup, je transperçais Rin, la tuant presque sur le coup.  Jamais je n'oublierais le sourire sincère sur son visage à ce moment-là.  Écrasé par la tristesse et la honte d'avoir échoué à ma promesse, je ne fus pas de taille contre cet ennemi qui me terassa sans difficulté.  J'ai vraiment cru et voulu mourrir lorsque je m'écroulais au sol, la noirceur s'emparant brutalement de moi.  Miraculeusement, je fus retrouvé par les renforts de Konoha, ramené au village et soigné par les spécialistes médicaux.  Heureusement qu'ils étaient doués ces spécialistes puisque je ne voulais initialement pas m'en sortir.  À quoi bon continuer si je n'avais plus personne à protéger, plus personne à qui s'attacher?  Mais j'avais toujours Minato sensei et puis il y avait ce nouveau en habit serré.  Et puis il y avait le village entier à qui vouer ma loyauté.  C'est ce qui me poussa à continuer et à guérir les profondes blessures causées par la perte de Rin.  Ce n'est que bien plus tard que j'appris les conséquences que tuer ma meilleure amie eû sur le sharingan qu'Obito m'avait légué.

La troisième grande guerre des shinobis tira à sa fin et une paix fragile fut rétablie.  Konoha avait perdu un bon nombre de ninja, mais resortait du conflit la tête haute avec Minato Namikaze comme quatrième Hokage.  Les choses semblaient lentement s'arranger, Minato sensei attendait même son premier enfant!  Je me réjouissais de cette grande nouvelle et j'avais hâte de voir l'enfant de mon sensei.  Il allait très certainement être un grand ninja plus tard avec un père pareil!  J'allais même partager ma joie à la tombe de Rin et à la stèle du village.  Mais les choses se compliquèrent lorsque Kushina, la compagne de mon sensei mais également l'hôte du démon renard à neuf queues, donna naissance.  De ce dont j'ai été informé par la suite, un homme masqué s'en serait prit à elle alors que le sceau contenant le démon était à son plus faible, permettant alors sa libération.  Déferlant sa rage sur le village caché des feuilles, Kyuubi ravagea tout sur son passage.  Les jeunes ninjas de ma générations que nous étions voulurent participer au combat contre le démon renard, mais nos aînées nous sommèrent de demeurer derrière pour nous protéger.  Gaï et moi avons donc assisté au combat de loin, apportant davantage notre aide aux citoyens qu'à nos maîtres au front.  Et parmi ces maîtres se trouvait Minato sensei qui donna sa vie pour sceller Kyuubi dans son fils qui venait à peine de naître.  Le démon fut maîtrisé et le village pu commencer la reconstruction.  Perdant le dernier membre qui restait de mon équipe, je fus dévasté.  Quoique je ne désirais pas particulièrement être Hokage, Minato sensei n'en demeurait pas moins mon modèle, le ninja accompli que je désirais devenir un jour.  J'étais désormais le seul survivant de mon équipe.  Mais l'espoir revint lentement.  C'est, inconsiement à l'époque, que j'avais mis cet espoir en Naruto, le fils du maître.  Il allait devenir un grand ninja, c'était certain.  Et je prévoyais déjà y mettre mon grain de sel.  Mais, pour les années qui allaient venir, je continuais à me perfectionner en rejoignant la garde personnelle du troisième Hokage revenu à la tête du village, les ANBU.  J'y fis la rencontre de Tenzô, aujourd'hui surnommé Yamato, duquel je devins le mentor.  Ce jeune ninja avaient d'étonnantes capacités dûes à son passé entremêlé à celui d'Orochimaru et j'eus rapidement confiance en lui.

Quelques années suivant l'entrée de Naruto à l'Académie ninja, je quittais les forces spéciales pour m'engager comme chef d'équipe de jeunes Genin.  J'en testais plusieurs, près d'une centaine, je crois, sans jamais trouver dans cette soi-disant relève la qualité essentielle de tout shinobi digne de ce nom: le travail d'équipe.  Ce n'est que lorsque la génération de Naruto arriva enfin que j'eus la faveur du Hokage de m'occuper de son équipe.  Je leur fis passer, comme aux équipes précédentes, le test des clochettes que j'avais moi-même fait dans mon jeune temps.  Le début de l'exercice s'annonçait désolant, mais Naruto, Sasuke et Sakura firent à la toute fin une chose que j'avais mis beaucoup trop de temps à comprendre moi-même: désobéir aux règles pour le bien de ses camarades.  Soulagé de voir en eux la relève de notre village, je fis d'eux l'équipe 7 de Konoha.

Les missions s'enchaînèrent, ne faisant que resserer les liens de notre équipe.  Par contre, une dynamique plus qu'intéressante s'installa entre Naruto et Sasuke.  Le premier étant le dernier rejeton de son groupe et le second ayant la force et la renommée de son clan, ils me rappelèrent que je partageais ce même genre de lien avec Obito.  Cette rivalité, cette envie intarissable de surpasser l'autre.  Le génie qui se croit meilleur, mais qui au fond, est rapidement rattrapé par la force de la volonté du moins doué.  Cela promettait d'être fascinant, mais je craignais déjà le même genre de dénouement que celui de mon équipe...
Ce qui se passa en réalité fut encore bien pire.

[La suite se déroule exactement comme dans la série jusqu'à l'entrée en vigueur du contexte du forum]

Aujourd'hui, la Quatrième Grande Guerre des Shinobis a pris fin, laissant derrière elle des villages dévastés non seulement par les dégâts aux principaux bâtiments, mais également par les nombreuses pertes humaines qui les affligent. Les shinobis survivants avaient beaucoup à faire pour reconstruire et restaurer le sentiment de sécurité dans leurs villages respectifs.  En tant que ninja de Konoha, je fus dévoué à cette tâche.  Or, un événement complètement inattendu chamboula le village en entier: Minato Namikaze, le quatrième du nom lui-même, fit son entrée au village.  Il... il n'était pas mort lui non plus?!  Déjà Obito et voilà Minato sensei aussi?!  Non, c'était impossible: il ne serait pas resté à l'écart du village tout ce temps sans donner signe de vie... pas vrai?  Je n'en croyas pas mes yeux.  C'est impossible.  Ça ne peut pas être vrai!  Mais dès que Minato sensei posa sa paume sur mon épaule, j'en eu la certitude: il était bel et bien revenu de parmi les morts.  Konoha exigea quelques tests pour s'assurer qu'il ne s'agissait pas d'un piège, mais j'en était déjà convaincu.  Avec tout ça, je pus assister à un moment que je n'oublierais jamais: Naruto serrant son père dans ses bras.  Jamais je ne pourrais effacer cela de ma mémoire.

Konoha retrouva donc son quatrième Hokage et sa paix intérieure du même coup.  Mais les choses sont beaucoup trop tranquilles ces derniers temps...  Je suis convaincu que quelque chose se trame derrière tout cela... 


۞ PRÉNOM OU PSEUDO : Alex
۞ AGE DU JOUEUR : 22 ans
۞ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Via un topsite
۞ COMMENT TROUVEZ-VOUS LE FORUM ? Il est très joli, malgré les quelques fautes d'orthographe ici et là.
۞ PARRAINAGE ? Euh je n'ai pas de parrain/marraine pour le moment.
۞ PRÉSENCE SUR LE FORUM : Environ 4 jours sur 7, mais peut varier selon les cours et du boulot.


Dernière édition par Kakashi Hatake le Mer 23 Oct - 0:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas

☆ Staff Graphiste - Fondatrice

avatar

Messages : 357
Age : 24

Rang : Jônin Spé
Affinité : Suiton|Fûton|Sang
Village : Suna
Niveau : 2

Parchemin du Ninja
Niveau: 2
PV / Chakra:
Points d\'exp:
50/70  (50/70)

MessageSujet: Re: Kakashi Hatake 火Le ninja copieur    Mar 22 Oct - 21:16

    Wouuaaaah.............. Enfin un Kakashi digne de ce nom !!! (♥‿♥)
    Je te souhaite la bienvenue sur le forum et te félicite pour cette présentation (même si elle n'est pas encore terminée). Je sens que l'on va bien s'entendre (。◕‿-。)
    Les autres pas de commentaires s'il vous plait Razz

_________________


!  Présentation | Parchemin Techniques | ● Top Délire's Naruto !
| Rang D: 0 | Rang C: 2 | Rang B: 1 | Rang A: 0 | Rang S: 0 |

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


MessageSujet: Re: Kakashi Hatake 火Le ninja copieur    Mar 22 Oct - 23:26

Ha ha! Merci pour cet accueil géant, Evalla! Et merci infiniment pour le kit!!!! <3
Je sens qu'on va très bien s'entendre aussi! Je termine rapidement ma fiche et je vous fait signe!
Revenir en haut Aller en bas

Hokage

avatar

Messages : 200
Age : 24

Rang : Chuunin(Hokage remplaçant)
Affinité : Fuûton
Village : Konoha
Niveau : 2

Parchemin du Ninja
Niveau: 2
PV / Chakra:
Points d\'exp:
69/70  (69/70)

MessageSujet: Re: Kakashi Hatake 火Le ninja copieur    Mer 23 Oct - 0:14

Eeeeet Voila! Tu es validé! juunin pour le rang.

_________________

[/url]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondatrice

avatar

Messages : 283
Age : 24

Niveau : 0

Parchemin du Ninja
Niveau: 1
PV / Chakra:
Points d\'exp:
10/50  (10/50)

MessageSujet: Re: Kakashi Hatake 火Le ninja copieur    Mer 23 Oct - 4:34

très belle fiche la québécoise Very Happy Bienvenue sur la Trinity !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Invité


MessageSujet: Re: Kakashi Hatake 火Le ninja copieur    Mer 23 Oct - 14:41

Hey, merci beaucoup tous les deux! Very Happy
Ha ha ha, Sasuke! Maintenant je suis catégorisée on dirait! Razz
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Kakashi Hatake 火Le ninja copieur    

Revenir en haut Aller en bas
 Kakashi Hatake 火Le ninja copieur Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires-
» [Fiche] Kakashi Hatake
» Le visage de Kakashi
» Kakashi Hatake R.E.D Mark x Inflames
» Parodie(s)
» Chapitre 468

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto: Shin Bajon :: Présentations-